# ARTISTES  
 
  Accueil
  Liste des artistes
  Paroles
  Photos
  Sonneries
  Concerts
  Anniversaires
  Pseudonymes
 
Recherche artiste :
     
 

 # DISQUES  
 
  Comparer les prix
  Meilleures ventes
 

 # Hi-tech  
 
  Lecteurs MP3
  DVD
 

 # MOBILE  
 
  Téléphones portables
  Sonneries
  Logos
  Jeux JAVA
 
 
   
Tina Arena : Biographie
 
Discographie | Sites Web | DVD | Paroles | Photos | Sonneries
 

Fiche d'identité :

Vrai nom : Filippina Lydia Arena

 
 
Date de naissance : 01 novembre 1967

 
 
Lieu de naissance : Melbourne, Victoria, Australia

Biographie :

Née a Melbourne, Tina Arena a fait ses débuts «scéniques» à l’âge de six ans au cours d’un mariage familial, lorsqu’elle impressionna l’assistance avec sa reprise de «You’re My World» , un classique des années 60. A l’école , elle se révéla dans les rôles principaux de spectacles tels que «The Boyfriend» ou «Charity». De huit ans à quinze ans, elle apparu chaque semaine devant l’audience record des six millions de téléspectateurs de l’émission télévisée « Young Talent Time ». Je savais précisément ce que je voulais faire, même avant cette première expérience » dit-elle. « Je n’ai jamais acheté autre chose que des disques avec mon argent de poche. Je n’ai jamais acheté des fringues, je ne me suis jamais préoccupé de mon aspect car la seule chose qui m'intéressait en tant qu’enfant, c’était la musique. C’était la meilleure façon d’occuper Tina et de la rendre heureuse ». L’une de ses premières héroïnes fut Suzi Quatro(« fabuleuse, tellement en avance sur son temps »), la liste de ses autres artistes favoris allant de Bill Halley à Barry White en passant par Barbra Streisand et Aretha Franklin. Pendant les six années suivantes, Tina arpentera les planches. Apres avoir passé sa vie devant les caméras, elle saisit chaque opportunité de se produire en public. Elle apprends à jouer devant un auditoire, à se sentir à l’aise sur scène, à travailler avec des orchestres différents ou au théâtre. Elle apprends le métier, mêlant la science et la magie En 1989, Tina a vingt et un an et sort en Australie son tout premier album intitulé Strong As Steel. L'album devient disque d'or et l'un des titres, I Need Your Body, sera la meilleure vente de single de l'année. L'expérience est riche d'enseignement pour Tina; c'est sa première tentative de s'imposer en tant qu'artiste adulte.

Contrairement à beaucoup de ses contemporains, Tina ne veux pas se contenter de chanter des mots de quelqu'un d'autre et elle tient à participer à l'écriture de ses chansons. Elle passe six mois loin de sa famille et de ses amis, concentrée sur le travail d'écriture qu'elle accomplit avec des paroliers à Los Angeles et à New York, accumulant la matière de son album suivant. De retour en Australie, Tina passe la majeure partie de l'année 1992 à travailler avec des paroliers australiens, continuant à étoffer son projet. Les dix premiers mois de l'année suivante sont une parenthèse dans l'élaboration du disque : Tina joua le rôle du narrateur dans " Jospeh and his Amazing Technicolor Dreamcoat" (comédie musicale de Sir Andrew Lloyd Webber). "Ce fut une expérience extraordinaire, ainsi qu'une école phénoménale" se souvient-elle. "Je faisait huit représentations par semaine, et cela m'a préparé pour la suite. Sans faire de bruit, Andrew a gardé un œil sur moi. C'est un de mes grands fans, ce dont je suis très flattée, car il a lancé tant de grandes carrières".

Ce rôle scénique précoce se transforma en une carrière discographique stellaire. En octobre 1993, elles s'envole pour Los Angeles où elle dans un studio et compose Chains avec ses amis compositeurs Steve Werfel et Pam Reswick. En décembre, Tina signait un contrat avec Sony Music.

Si le rythme de ce programme était à couper le souffle, ce qui allait suivre était tout simplement vertigineux. Avec la sortie de l'album Don't Ask, c'est l'explosion qui commence : L'album se vent à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde, permettant à Tina de prendre place dans le livre des records en tant qu'artiste féminin ayant vendu le plus de disques dans l'histoire Australienne. Quant au single Chains, il fut numéro 1 en Australie, avec un statut de double platine. Quatre autre tubes suivirent, faisant de Don't Ask le disque le plus vendu, lui permettant de gagner cinq ARIA (la version australienne des Victoires de la Musique) dont ceux de Meilleure Artiste Féminine de l'année et de Meilleur Album Australien. Comme on s'en souvient Chains a également connu retentissement international en s'imposant ce printemps-là dans le Top 5 britannique, prélude à toute une série de tubes parmi lesquels figuraient également les déjà nommés "Heaven Help My Heart", "Show Me Heaven" et "Sorrento Moon" , et dans le Top 20 Américain.

Au cour de l'année suivante, Tina se rend en Europe, apparaît dans la légendaire émission de télévision anglaise "The Top Of The Pops" et fait quelques grands concerts comme l'ouverture de la finale de l'America, Football League devant un public de plus de quatre vingt dix mille personnes réunis dans le stade et de soixante millions de téléspectateurs répartis dans le monde.

Et s'il persistait quelques doutes sur le caractère global de son succès, ils ont été balayé en 1996 à Monte Carlo, lors de la cérémonie des World Music Awards, au cours de laquelle Tina s'est produite, où elle obtint le trophée de "Meilleur Vendeur de Disque Australien" et où elle côtoya une certaine Diana Ross ."Quelle rencontre" sourit Tina. "Cette femme a joué l'un des rôle les plus importants pour me donner un grand sens musical. Quant je l'ai croisée à Monté Carlo, je lui ai dit "Madame Ross", j'étais un peu effrayée à l'idée de l'appeler Diana, et elle a été très relax, me disant : "Je sais qui tu es, tu es cette fille qui chante "Chains". Quelle belle voix". Que pouvais-je répondre? Quand tu es respectée par tes pairs, on ne peux rein espérer de mieux".

Tina fut touchée par le compliment comme elle le fut par le fait d'être invitée l'année dernière sur scène par Stevie Wonder, ou encore le fait de gagner un certain respect en qualité de compositrice à Nashville, où la superstar de country Wynonna enregistra due de ses chansons. Honorée mais pas au point d'être chamboulée, car il s'agit d'une artiste connaissant son métier depuis l'enfance.

Aujourd'hui, Tina reprends place sur l'échiquier mondial avec la sortie de "In Deep", son nouvel album et second disque international. C'est également le passage de Tina vers le monde du grand écran, par l'intermédiaire de son enregistrement en compagnie de Marc Anthony, La Superstar Latino, de I Want To send My Lifetime Loving You, un titre composé par James Horner et Will Jennings, connu pour leur participation à la bande sonore du film "Titanic". La chanson est le morceau principal de " The Mask Of Zorro" (Le Masque de Zorro), réalisé par Martin Campell (Goldeneye ...), avec Antonio Banderas et Sir Anthony Hopkins.

"L'album s'intitule In Deep car pour chaque artiste, le second album est le moment clé et on peut rapidement se retrouver dans in profond embarras. On peut alors aussi bien sombrer ou s'en sortir" dit-elle. "Moi, tant que je suis à flot je suis heureuse. Les moments de vérité pour un artiste arrivent avec le second et le troisième albums et pour ma part, je suis très fière de cette nouvelle production".

Ceux qui s'attendent à une répétition de tubes tels que Chains, Heaven Help My Heart, ou Sorrento Moon feraient mieux de se préparer à affronter une sérieuse évolution artistique. Comme le dit avec franchise Tina, "dans ce disque les morceau ne ressemblent pas à Chains ou à Don't Ask car chacun de nous grandit, moi la première. Si on décide de ne pas couper à un moment donné ses attaches avec le passé, il y as de fortes chances pour que les choses finissent par devenir affreuses".

In Deep est sur le point d'obtenir le statut de quadruple disque de platine en Australie, grâce notamment à trois premiers tubes, "Burn", "If I Didn't Love You" et "Now I Can Dance". L'album a été produit par Mick Jones, connu depuis le groupe Foreigner, et il contient un e reprise de leur "I Want To Know What Love Is" (l'un des morceaux favoris de Tina) pour laquelle la paire a composé un nouveau pont n'apparaissant pas dans la version originale. Par ailleurs, sur quatre titres de In Deep, Tina a fait équipe avec Dave Tyson, le producteur de Don't Ask.

A peine remise d'une prestation époustouflante donnée le 5 juillet à Hyde Park face à un public de 100.000 personnes dans le cadre du Prince's Trust "Party In The Hyde Park" Concert, Tina se prépare maintenant pour une nouvelle apparition scénique au Royaume-Uni. En effet, elle a été personnellement contactée par les légendaires Bee Gees afin d'être leur invitée vedette à l'occasion du concert qu'ils donneront le samedi 5 septembre dans le cadre du stade de Wembley.

Bien avant la sortie de In Deep prévue le 13 octobre en France, Tina a d'ores et déjà entamé un retour significatif dans les ventes et les programmations radiophoniques avec Whistle Down The Wind, la chanson titre de la nouvelle comédie musicale de Sir Andrew Lloyd Webber et Jim Steinman actuellement à l'affiche dans le West end Londonien. "Ce truc m'est arrivé de nulle part" dit Tina. "Andrew m'a appelé un jour chez moi à Los Angeles en me disant : "Jim et moi venons de composer la musique d'un nouveau spectacle, et on s'est dit qu'il n'y avait que toi pour interpréter la chanson-titre".

"Quand j'ai entendu la chanson, j'ai fondu en larmes .Cela dit, c'est vrai que je suis une sorte d'éponge à sentiments, mais là j'ai été vraiment marquée par la pureté et la vulnérabilité de cette chanson. On n'entends plus trop dorénavant ce genre de choses dans beaucoup de chansons". Quiconque a pu voir récemment l'étonnante interprétation de avec Whistle Down The Wind faite par Tina Arena lors de son émission Top Of The Tops, pourra témoigner qu'il est aussi assez rare de rencontrer de nos jours une intensité vocale aussi affirmée.

"Je suis quelqu'un de très ouvert" dit Tina au sujet de sa carrière en Technicolor. "Si tu veux évoluer, c'est très important, car on ne peut pas se permettre d'avoir l'esprit étroit dans ce que l'on fait. C'est ce qui différencie les filles des femmes".


 
 

 
  SONNERIES # 
 
 

  PARTENAIRES # 
 
  Paroles-de-chansons
  Paroles
  Multiprix
  Francecharts
  Mobiservices
  Mort De Rire
 
   
Ajouter aux favoris  |  Page de démarrage  |  Contacter le webmaster
Page générée en 0.004 sec
© 2004-2019 Musicattitude.com - Tous droits réservés.